02 mai 2018

Sortie Club du 1 Mai 2018

Du muguet dans le bénitier.

Comme chaque 1er mai, fête on ne peut plus païenne, se déroule le championnat de France cycliste du clergé…Amen. Eh oui ! Hommes et femmes d’église se retrouvent à une bonne cinquantaine, pour un contre-la-montre et une course en ligne de 55 km. La moyenne se situe aux alentours de 38 km. Pas mal quand même ; et même plutôt sympathique aux yeux des déserteurs du culte que nous sommes, sacrifiant la messe dominicale sur l’autel du dieu vélo…Mais, ça n’est pas un de ces prêtres qui nous jettera le premier bidon. Dans leur grande miséricorde, nous serons tous absouts, après un petit rappel à l’ordre et une grande discussion, dans le confessionnal, à propos du développement utilisé pour gravir le Mont Ventoux …
Donc ce matin, nous sommes quatorze, à sacrifier nos cuisses et nos mollets dans le froid et la gadoue du bois de Verrière-le-buisson-ardent.
Didier R notre chasseur de brin de muguet (capitaine de route) et Patrick LC sont de retour…Bien sûr, nous aurons de la bosse. Crevaison de Gil G avant Villejust puis une incursion dans l’Essonne par Courson et de petites routes ensoleillées du côté de Dourdan. Etienne Z, Patrick LC, Guillaume C, assidument suivis par Stéphane D et Gil G, s’en donnent à cœur joie. Précautionneux, François B et Christelle C prennent prudemment les devants assez souvent.
Conciliabule à un carrefour, il faudra prolonger si nous voulons du muguet. Soumise au vote, notre Vicaire Alain A pèse de tout son poids-plume- dans la décision. La fumée noire sortie de l’urne indique clairement que, cette année, le muguet ira au Saint Glinglin !
Nous nous regroupons de place-en-place jusqu’à la cassure définitive après Roussigny et Limours. Qu’importe, en pavlovien de la pédale, nous repassons par Marcoussis pour aller crucifier l’Escargot et attendre sur la coquille le reste de la sainte troupe.
Mais personne apparemment ne passe par le gastéropode…nous attendons vainement lorsque Alain K émerge. Pas de nouvelles du groupe…Nous étions prêts à redescendre pour remonter ! Je pense que le schisme s’est opéré à Janvry…
A Villejust, nous nous séparons. Etienne Z, Stéphane D, Alain K s’en vont par la route de Longjumeau, Patrick LC et moi par la route de Palaiseau…
Nous nous offrons deux belles côtes du côté de Champlan, puis nous rentrons par les Gâtines. Nous n’aurons pas chômé en ce premier jour de mai…
Un peu plus de 95 km s’affiche au compteur que nous consultons devant le stationnement vidé des voitures d’Alain A et Patrice B…Mais où sont-ils donc passés pour réaliser ce miracle ? Le Narrateur : Didier A.

Posté par jfr075 à 13:03 - Résultats - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires libres

Poster un commentaire