17 octobre 2017

Randonnée des Vendanges à Suresnes (1/10/17)

Parcours plutôt humide, ceci dit il faut sortir les pluviomètres pour trancher entre des crachins bretons, des pluies fines et des pluies soutenues.
Il faisait plutôt nuit Porte Maillot, et après un petit noir au bar nous partons vers le Pont de Suresnes et La piscine des Riguidelles. Il ne pleut pas(encore), mais le ciel est tout gris.
On monte au départ et point de François en vue. Malgré deux relances par les mobiles d’Etienne et de Gil, silence radio. On en déduit que François a encore mal au dos et qu’il a fait demi-tour. On récupère Alain A et Emmanuel S sur place et nous partons..
Montée sur le golf de Saint-Cloud et direction Rennemoulin, Villepreux et Chavenay. Côte et première surprise avec un méga vide-grenier sur la montée de Feucherolles. On est dévié sur la route principale avant de rejoindre le contrôle de Saint-Gemme. En repartant, les motivations baissent de plusieurs crans avec Alain, Christelle, Etienne qui optent pour un parcours réduit (75 sur le rallye). Chute sans gravité d’Etienne au bout de la route des radars et on voit François nous rattraper : en fait François avait crevé dans la côte de Suresnes et étant derrière, personne ne l’avait su.
De petites ondées nous accompagnent et seul Gil opte pour le grand parcours. Montée vers Jumeauville, puis passage à Andelu, puis Montainville. On descend Montainville puis direction Crespières et sa côte dans les bois afin de rejoindre la route des radars. Même contrôle à Saint-Gemme qu’à l’aller. Retour par Rocquencourt, puis Saint-Cloud. Gil termine à 12h30 et saura que Michel Pi a aussi fait le rallye.
Pas de coupe, mais -comme d’habitude – du raisin de Suresnes (avec, dirons les mauvaises langues, un petit goût sicilien ???). Gil casse la patte arrière de son dérailleur en repartant de la piscine, ce qui lui fait rentrer en pignon fixe avec une chaîne qui traîne jusqu’au sol ou presque. Le Narrateur : Gil G.

Posté par jfr075 à 13:02 - Résultats - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires libres

Poster un commentaire