05 septembre 2017

Randonnée Campinoise (3/09/17)

A champipi à Champigny.

Rendez-vous à Joinville-le-Pont pon pon, pour les deux futurs savoyards, à savoir Jean-Jean-François N et moi-même. Pas envie de traverser Paris pour aller à Croissy…
C’est la reprise de la balade campinoise après une interruption, allons-y pour les encourager ! Parcours classique autour de la forêt de Ferrières et de Crécy, mais à l’inverse de notre parcours habituel.
Ah glagla ! Il fait 9°C quand nous partons; autant dire que la forêt ne favorise pas la montée en température. Le temps, pas très clair en sous-bois, ne favorise pas la visibilité et nous nous retrouvons sur une route couverte d’une belle épaisseur de gravillons sans l’avoir vu venir. C’est la surprise du jour ! Guidonnage, glissade, je me laisse emporter évitant le coup de frein et le brusque changement de direction. Je finis tout près du fossé, de l’autre côté de la route sans chuter…ouf ! Une deuxième portion nous attend plus loin, sans effet de surprise cette fois-ci. Puis c’est une première accélération pour se réchauffer, jusqu’au ravitaillement de Crèvecœur-en-Brie Parcours assez plat dans cette première partie, nous abordons la vallée du Grand Morin et les belles côtes de Tigeaux, et Crécy-la-Chapelle.
Encore de belles accélérations jusqu’au deuxième ravitaillement de Jossigny. Puis nous rentrons gaillardement sur Joinville.
178 participants pour cette reprise campinoise, nous avons 120 km au compteur. Cette balade fut très sympa et conviviale. Le fléchage était parfait.
A propos de la route gravillonnée…l’organisation l’avait bien spécifié par écrit au départ. Comme quoi il faut bien lire avant de partir. Nous l’avons lu au retour… Le Narrateur : Didier A.

Posté par jfr075 à 18:25 - Résultats - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires libres

Poster un commentaire